UTILISATION SIMPLIFIÉE D'UN PC

Pour faire de grosses économies !

Retour vers page principale

Emploi d'un 'raccourci' et problèmes d'affichage à l'écran sous Windows

Problèmes d'Impression USB sous Windows

Mise en place du clavier Français (AZERTY)

Fonctionnement des logiciels DOS avec les versions 64 bits de Vista/Windows 7

Création automatique de fichiers PDF à partir des impressions réalisées à l'aide du système MILEC

 

Le PC vendu partout aujourd'hui est très puissant (1000 fois plus qu'en 1985 !) et peu cher (400 euros), mais n'étant absolument pas destiné à rendre le plus simple, le plus économique et le plus efficace possible le fonctionnement des logiciels de gestion du genre COMPTABILITÉ, FACTURATION, PAYE etc... son coût d'usage au sein des T.P.E. est exorbitant.

L'extrême et inutile sophistication des systèmes informatiques généralement utilisés au sein des entreprises, en particulier l'usage systématique du mode graphique pour cause de 'convivialité' (sic), n'apportent en réalité strictement aucun gain de productivité tout en amenant des dépenses exorbitantes. Les problèmes informatiques sont constants et lourds de conséquences (impossibilité de facturer ou de faire la paye dans les délais, comptabilité en retard, etc...). Une enquête déja ancienne (2002) indiquait qu'un salarié travaillant sur PC perdait déjà à l'époque en moyenne 3 heures chaque semaine pour des problèmes techniques: qu'en est-il aujourd'hui, cela s'est-il amélioré ?

Il faut éviter d'employer WINDOWS pour la gestion !

Pour les traitements de gestion d'entreprise, traitements exigeant une fiabilité digne d'une caisse enregistreuse, il est fort risqué d'employer cet environnement conçu au départ pour des applications de bureautique et désormais avant tout destiné à l'accès internet, au multimédia et au jeu (les 'loisirs numériques') pour le grand public. Il s'agit d'un produit dont le développement et l'avenir ne sont plus maîtrisable par son concepteur, sans cesse plus lourd et complexe car évoluant de manière à toujours supporter au mieux toutes les incessantes nouveautés de l'univers du 'numérique' (sachez qu'une nouvelle version encore plus 'merveilleuse' (sic), '64 bits', est en préparation qui vous permettra de gérer au mieux, depuis votre canapé, votre PC 'Media Center' et même votre cafetière 'électronique' le tout dans un environnement graphique '3D'), en outre ce système est désormais la cible permanente des virus informatiques qui apparaissent tous les jours et dont il lui est impossible de se protéger. Il est tout à fait contre-productif d'employer un environnement informatique déjà complexe par nature offrant quantité de fonctions inutiles. Simplicité, efficacité, fiabilité, fonctionnement optimisé pour un type de tâche donné (exemple: faire sa comptabilité), ne sont absolument pas les objectifs du système Windows, il faut le dire et le redire: l'emploi systématique et sans aucun discernement de cet environnement dans les entreprises est à l'origine d'un gigantesque gâchis (à l'échelle planétaire) !

En fait, s'agissant des quelques principales applications de Gestion en usage dans les T.P.E. (Comptabilité, Facturation, Paye) l'usage du simple système DOS est largement suffisant, et permet la réalisation de très importantes économies.

Il faut savoir que la conception de logiciels de gestion efficaces et fiables, tâche en soi déjà fort complexe, devient tâche pratiquement insurmontable s'il est, en plus, impératif de fonctionner dans cet environnement graphique ! Les investissements nécessaires au développement de plus en plus complexe, à l'entretien et à la (tentative de) fiabilisation de logiciels de gestion fonctionnant sous Windows sont sans cesse plus importants. Les sociétés de développement, n'ayant pu faire face, ont été rachetées et sont désormais dirigées par des financiers et des spécialistes en marketing et communication eux-même sous contrôle des actionnaires, leur objectif est maintenant la rentabilité à court terme par tout moyen, la croissance par la bourse : les relations entre ce type de société et le petit utilisateur que vous êtes sans doute devient difficile voir impossible. L'attrait irrationnel pour l'image et le graphisme, soigneusement et subtilement encouragé par la publicité, est un piège où la plupart continuent de tomber. Une conséquence a été de faire peu à peu disparaître l'artisan développeur seul à même d'offrir le véritable 'service' nécessaire à l'utilisateur professionnel (remarque: et aussi de favoriser l'emprise sans cesse croissante de la finance internationale sur la société !).

Le PC aujourd'hui vendu partout (muni de Windows) n'est absolument pas destiné aux traitements courants de gestion (comptabilité, facturation, paye, tableau de bord, etc...). Pour les petites entreprises, pour les artisans, les commerçants, etc... tout autant que pour leurs cabinets comptables l'emploi du simple système DOS (au lieu de Windows) est source d'efficacité et permet d'importantes économies.

A propos de l'informatique en général...

Le marché de l'informatique est aux mains d'un 'lobby' extrêmement puissant dirigé d'abord et avant tout par des experts de la communication et du marketing qui savent exploiter sans limite et sans aucun scrupule la fascination qu'exerce l'ordinateur, son coté 'magique', et la naïveté à son sujet aussi bien du grand public et des médias que des grands décideurs chefs d'entreprises ou responsables des dépenses publiques...

Le but de son action est purement et simplement d'amasser les fortunes les plus colossales en sachant inciter par son discours subtil un toujours plus grand nombre d'utilisateurs (particuliers, entreprises, organismes publics, etc...) à adopter des solutions (dites 'numériques') toujours plus sophistiquées posant toujours plus de problèmes techniques et ainsi susciter une demande sans cesse renouvelée de matériels, de logiciels et de 'services' divers (rachats réguliers d'ordinateurs ceci s'avérant toujours rapidement obsolètes, de 'mise à jour' logiciels, de formation, d'assistance téléphonique, de prestation de mise en réseau, de système de sauvegarde, d'antivirus, de cartouches d'encre au prix exorbitant, etc.. etc..) tout ceci bien sûr au lieu de chercher à démystifier l'ordinateur et à en promouvoir auprès de tous une utilisation plus rationnelle et plus efficace.

Nous pourrions citer de nombreux exemples flagrants de mystification, en voici un: il y a quelques années, un des plus grands acteurs du marché, la société IBM, n'a pas hésité à faire passer régulièrement à la télévision, aux heures de grande écoute, une publicité faisant croire à l'existence d'un système parfaitement opérationnel de traduction automatique Français/Turc en temps-réel des conversations téléphoniques !

Depuis les années 60 une intoxication générale a lieu, qui a aujourd'hui des conséquences inquiétantes à tout niveau, on nous parle maintenant du 'progrès' que constituerait l'adoption de la 'carte d'identité électronique', ou du 'vote par internet' (pourquoi pas une puce électronique implantée à la naissance ?). On nous explique qu'il est très urgent et important pour tout le monde de 'maîtriser les nouvelles technologies' sans réaliser l'abrutissement intellectuel qui peut aussi en résulter ! ne s'agit il pas de savoir travailler (coopérer) avec des robots qui raisonnent sur des '0' et des '1' au lieu d'êtres humains, on peut déjà constater certains dégâts ! Informatiser c'est bien le comble du rationalisme (un livre entier serait à écrire sur le sujet...).

Un des principaux arguments marketing utilisé par le 'lobby' repose sur le mythe de la 'machine intelligente' très en vogue actuellement (films, articles de presse, émissions de télévision): d'après lui les systèmes informatiques sont en progrès constants. Bien sûr ils apparaissent de manière évidente comme toujours plus volumineux (c.f. l'énormité de la toute dernière version 'WINDOWS SEVEN' !) mais c'est parce qu'ils sont toujours plus sophistiqués de façon à permettre à chacun de réaliser des choses toujours plus merveilleuses et ceci, soit-disant, d'une manière toujours plus simple car l'ordinateur devient sans cesse plus 'intelligent' ! Tout ceci n'est que mensonge IL FAUT SAVOIR QUE L'ORDINATEUR N'EST PAS PRES D'ÊTRE 'INTELLIGENT' (et d'ailleurs qu'aucun progrès décisif n'a jamais été effectué dans ce domaine). Il ne faut pas confondre 'intelligence' et capacité de calcul. Contrairement à ce qui commence à être affirmé nous sommes très très loin du moment ou l'ordinateur sera capable de 'comprendre' (ou de deviner) ce que nous désirons lui faire faire en élaborant lui-même ses propres raisonnements sur des données qu'il aurait lui-même choisi de capter. Ce n'est vraiment qu'une machine incapable de s'adapter à une situation non prévue par le 'programmeur', à laquelle il faut toujours tout indiquer de façon précise et sans ambiguïté ce qui constitue souvent un travail très laborieux et décourageant. Imaginez par exemple les commandes permettant de 'transmettre à monsieur X par e-mail (en pièce jointe) le travail effectué ce matin avec le logiciel de traitement de texte et le tableur'. L'investissement intellectuel nécessaire pour être capable de réaliser cette opération sans erreur est et sera toujours très important car l'ordinateur n'est pas prêt de 'comprendre' - comme un humain - ce que vous désirez faire en sachant par exemple interpréter correctement la commande en langage 'naturel' ci-dessus. Nous pourrions multiplier les exemples (l'information désormais 'au bout des doigts' grâce aux requêtes SQL ou l'apparition de ce nouveau logiciel révolutionnaire qui permet enfin de tenir sa comptabilité sans avoir assimilé le principe du Débit/Crédit !). En réalité, à cause de cette non-intelligence persistante des ordinateurs, plus votre système vous permet de réaliser effectivement des opérations sophistiquées plus il est lourd, complexe à maîtriser et tend à devenir ce qu'on appelle communément une 'usine à gaz'. Il s'agit là et sans doute pour longtemps d'une limite de la capacité de l'ordinateur . Même si, à terme, le coût de l'ordinateur baisse dans d'importantes proportions, si celui du logiciel lui même devient nul (emploi de logiciels gratuits par ex.), il faudra toujours mettre en balance la performance obtenue grâce à son emploi avec son coût d'usage, coût essentiellement du à l'investissement intellectuel nécessaire pour en maîtriser le fonctionnement. Un compromis sera toujours à trouver ! L'utilisation efficace de l'ordinateur consiste bien souvent en un compromis: savoir faire l'impasse sur certaines de ses possibilités et se contenter d'une informatique 'rustique' sachant (sans un coûteux investissement intellectuel) nous aider à faire l'essentiel...

Pourquoi DOS ?

DOS permet une réduction très importante des coûts de fonctionnement des Logiciels de Gestion

DOS est le système d'exploitation le plus simple actuellement disponible sur PC (moins de 100KO en mémoire). Il est fiable, totalement stabilisé et très facile à mettre en oeuvre et à maîtriser. Du fait même de sa 'rusticité', et contrairement à TOUS les autres systèmes offerts sur le marché, il permet à un logiciel d'application donné l'accès optimisé et sans aucune restriction à la totalité des ressources du PC. Il autorise donc, et plus que tout autre système, le fonctionnement d'applications à la fois extrêmement puissantes (***) et simples d'emploi car, d'une part, toutes les ressources du P.C. peuvent être réservées à ces applications et d'autre part seules les fonctionnalités strictement nécessaires à leur fonctionnement sont offertes à l'utilisateur. DOS permet en particulier de dédier le PC aux seules applications classiques de gestion (Comptabilité/Facturation/Paye etc...) destinées aux petites entreprises. Rappelons que ce type de logiciels n'a rien à voir avec le 'multimédia', n'exige absolument pas l'emploi du graphisme à outrance ou le 'multitâche' - deux fonctions chacune grosse consommatrice de puissance et surtout source de complexité d'emploi et de manque de fiabilité.

Contrairement à ces systèmes d'exploitation dits 'évolués' (Windows XP 'PRO' par exemple !) désormais proposés en standard, moyennant l'acquisition d'un minimum de concepts simples et la pratique de quelques commandes, DOS permet à l'utilisateur professionnel - notamment celui qui gère lui-même sa petite entreprise - de maîtriser de manière suffisante le fonctionnement de son ordinateur. Cet utilisateur a notamment compris la différence entre application, fichier, répertoire etc..., il sait faire les bonnes sauvegardes sur disquettes et ne perd pas régulièrement ses données (écritures comptables, bons de livraison, etc). Sur son PC d'un modèle 'de base' (386 +), très simplement configuré, avec un disque dur contenant un minimum de fichiers et de répertoires (quelques dizaines, à comparer aux milliers de fichiers présents dans tout PC fonctionnant sous Windows), carrément réservé (dédié) à l'exécution de ses logiciels de gestion, il fait réellement ses factures, tient réellement sa comptabilité et cela en toute indépendance, sans devoir faire régulièrement appel à un spécialiste informatique (prévoir 1000 EUR H.T. minimum la journée d'intervention d'un vrai spécialiste système UNIX/WIN NT ! - prévoir 150 EUR H.T. minimum pour la moindre intervention, le moindre petit déblocage ne nécessitant que quelques minutes de travail !).

Ce raisonnement s'applique - à plus forte raison encore - à tous ceux qui utilisent intensivement de nombreux PC pour des tâches qui ne nécessitent pas toutes ces fonctions proposées aujourd'hui de façon standard (nous pensons en particulier aux cabinets d'expertise-comptable...) dans ce cas précis la perte de productivité est très importante. Là ou une installation de 3 postes sous Windows en réseau semblait indispensable on découvre qu'avec un peu d'organisation, un seul poste sous DOS suffit !

Mais il parait que DOS n'existe plus !!!

Il s'agit d'une pure tentative intoxication de la part du 'lobby' qui a décrété depuis une dizaine d'années la disparition définitive du DOS, système considéré par lui comme un frein au développement du marché... Le problème est qu'en réalité DOS est un système qui a fait ses preuves et qui reste en fait le plus répandu au monde et de loin puisque d'une part il constitue le socle sur lequel sont basés les environnements WIN95/98/Me(1) encore très utilisés et d'autre part il est présent (mais pas activé) sur tout PC muni de 'WinXP'. DOS est présent et utilisable sur tout PC ! Son usage - cela a déjà été prouvé - est tout à fait adapté à certaines tâches 'classiques' qui restent essentielles (Comptabilité, Facturation, Paye etc..). Cette réalité n'est bien évidemment pas du tout mise en avant par le 'lobby' mais elle n'échappe ni au (encore rare) consommateur averti, bien conscient du piège que constitue le mélange amusement/travail, ni à de nombreux développeurs de logiciels à la fois compétents et créatifs pour lesquels DOS, par la liberté de création qu'il autorise, constitue la plate-forme idéale de développement.

On constate aujourd'hui une baisse significative du marché de l'informatique classique de gestion qui ne peut que s'intensifier, une certaine désillusion est apparue, l'informatisation de l'entreprise commence tout simplement à buter sur les limites de l'ordinateur (évoquées précédemment)... On peut s'attendre à ce qu'en dépit de l'attitude du lobby, la 'bulle' constituée grâce aux discours marketing concernant l'informatique depuis 40 ans continue de se dégonfler. Une informatique réellement utile, sans esbroufe, va par contre se maintenir et DOS va garder toute sa place. Un besoin important continuera d'exister, la concurrence entre les divers fournisseurs de DOS va jouer, ce système va continuer à évoluer, il reste un système d'avenir, incontournable par quelque fabricant que ce soit (y compris Microsoft). La société IBM n'omet (bien sûr) pas de faire évoluer sa propre version du DOS (c.f. PC DOS 2000). D'autres systèmes DOS complets, dans des versions très récentes, peuvent être obtenus gratuitement sur internet. Voyez par ex.: DR-DOS, PTS-DOS, ROM-DOS, PocketDOS (pour PC de poche).

Mais il y a mieux ! Le projet FreeDOS démarré en 1994 et visant à développer (similairement à LINUX) un DOS gratuit et entièrement libre de droit est en voie d'achèvement. Aujourd'hui un DOS constamment amélioré est disponible gratuitement sur Internet. Chacun peut désormais faire fonctionner de manière simple un PC ancien ou récemment acquis sans système d'exploitation (économie à l'achat de l'ordre de 120 Euros H.T.) et échapper ainsi aux gâchis de toutes espèces dus à l'emploi de Windows !

Voir un descriptif complet de l'installation de FreeDOS: http://www.unixgarden.com/index.php/gnu-linux-magazine-hs/freedos

Voir également à ce sujet le projet GeekDOS (basé sur FreeDOS)

Important: Contrairement a ce qui est souvent affirmé DOS peut lire et écrire sur une partition formatée NTFS, et ceci au moyen de 'drivers' disponibles gratuitement. Voir http://www.paragon-software.com/home/ntfs-win98/download.html ou encore http://www.free-av.com/en/products/11/avira_ntfs4dos_personal.html.

(1) Il faut rappeler ici que WIN95/98/Me est, en réalité, un logiciel DOS offrant des 'extensions' et un 'environnement graphique' à ce système. Le lancement, par défaut automatique, de ce logiciel (WIN.COM) peut d'ailleurs être rendu optionnel...

(2) Un DOS très performant, dit version 7 ou 8, étant contenu dans tout CD ROM d'installation WIN95/98/Me il ne faut jamais jeter un tel CD...

Pourquoi employer une imprimante POSTSCRIPT ?

Nous conseillons à tous nos utilisateurs l'emploi d'une imprimante dite 'POSTSCRIPT' (il faudrait dire très précisément 'capable de traiter les programmes écrits en langage POSTSCRIPT'). La raison est simple: équipé d'une telle imprimante votre PC (même très ancien et fonctionnant uniquement sous DOS) sera capable de réaliser des impressions d'un graphisme le plus élaboré imaginable.

En fait ce type d'imprimante est capable d'exécuter un 'programme' (tout comme votre PC est capable d'exécuter une application sous forme d'un fichier 'exe' par ex.). Pour réaliser une impression, l'application concernée (fonctionnant sur le PC) génère le programme correspondant écrit en langage postscript et l'envoie à l'imprimante (par le câble Parallèle ou USB) soit au fur et à mesure de sa constitution soit en une seule fois, après l'avoir entièrement créé et placé dans un fichier. A noter qu'un fichier contenant un programme écrit en POSTSCRIPT peut être transmis à l'imprimante par tout moyen, y compris par la simple commande 'COPY' du DOS soit par ex. ' COPY ENTETE.PS LPT1:'.

Nous utilisons au maximum cette possibilité (voir notre application LIASSE FISCALE) qui permet une simplification magistrale des problèmes relatifs à l'impression. Sous DOS, aucun 'driver' n'est en effet à installer, il suffit simplement de brancher le câble.

Un programme POSTSCRIPT peut être écrit manuellement par vous-même à l'aide d'un simple traitement de texte, le 'NotePad' sous Windows ou 'EDIT' sous DOS par exemple. Il est par exemple fort simple et très intéressant à tous points de vue de se constituer un petit programme permettant d'imprimer automatiquement N exemplaires d'un magnifique papier à entête. Si vous désirez approfondir vos connaissances au sujet de POSTSCRIPT nous vous conseillons de visiter ce site

Les fichiers POSTSCRIPT peuvent être affichés à l'écran à l'aide d'outils généralement gratuits comme GSVIEW 4.9

Qu'est-ce qu'une 'Disquette de démarrage' ?

Vous devez savoir que tout PC muni de WINDOWS peut être démarré de façon à fonctionner sous DOS ('mode Réel', c'est à dire le 'vrai' DOS). Il suffit pour cela de redémarrer le PC en ayant placé une 'Disquette de démarrage MS-DOS' dans le lecteur. Disposer d'une telle disquette 'de démarrage' est une nécessité car elle permet par ailleurs aussi le dépannage et la récupération de fichiers en cas de panne de Windows (due à un virus par ex.).

WinXP vous permet de créer facilement une telle disquette...

Création d'une 'Disquette de Démarrage' : faites un clic avec le bouton droit de la souris sur l'icône représentant le lecteur de disquettes, placez une disquette dans le lecteur (attention ! celle-ci sera entièrement effacée) puis optez pour 'Formater...'. Des options sont proposées... cochez la case 'Créer une disquette de démarrage MS-DOS' avant de cliquer sur le bouton 'Démarrer'. Le formatage s'effectue... La disquette étant créée il s'agit normalement ensuite de la rendre plus commode d'emploi, lors du démarrage du PC vous devez en effet impérativement disposer du clavier français et, pour plus de confort, de la souris et de l'utilitaire DOSKEY.

Pour faire un test immédiat, laissez la disquette que vous venez de constituer dans le lecteur et demandez à 'Redémarrer' votre PC. Le redémarrage sous DOS 'mode Réel' de votre PC s'effectue... Après quelques secondes apparaît à gauche, sur un écran resté entièrement noir, l'invite 'A:\>' (d'après nos essais il semble indispensable de taper immédiatement la commande 'KEYB FR' afin de disposer au moins du clavier français).

Vous découvrez ainsi votre PC totalement transformé ! Le fonctionnement est devenu certes un peu moins amusant, mais il s'est totalement simplifié et est devenu facile à maîtriser, en outre sa rapidité de réaction est extrême. Il y a bien sûr quelques limitations: pas de connexion internet, pas d'usage possible pour l'instant des imprimantes USB ou 'dédiées Windows' etc... Mais qu'importe si votre problème est avant tout de faire votre comptabilité, vos factures et vos bulletins de paye !

Qu'est-ce que le mode 'Invite de commande' de Windows ?

WINDOWS (toutes versions) peut fonctionner en mode 'invite de commande' et offrir alors la possibilité d'être entièrement piloté à l'aide de commandes 'texte' tapées à l'aide du clavier (au lieu de cliquer sur des icônes graphiques) d'une manière très similaire à celle du DOS standard. On parle souvent à tort dans ce cas du DOS alors qu'il s'agit toujours de Windows mais fonctionnant cette fois en mode 'texte'.

Vous pouvez activer ce mode de fonctionnement en cliquant l'icône 'invite de commande' (sous Win98 cet icône porte le nom 'MS-DOS') généralement placé dans les 'accessoires'. Ce mode de fonctionnement est souvent celui adopté par les vrais 'pros' de l'informatique, le contrôle d'un ordinateur à l'aide de manipulations d'icônes n'étant finalement pas le plus efficace. Si vous désirez y accéder plus facilement, le mieux est de placer l'icône 'invite de commande' directement sur le bureau et d'adapter les caractéristiques très particulières de ce raccourci afin d'obtenir un fonctionnement en 'plein écran'.

Lorsque vous travaillez dans ce mode 'invite de commande' la combinaison de touches <Alt+Entrée> vous permet de passer d'un affichage 'plein écran' à un affichage 'fenêtre' et réciproquement. On abandonne le mode 'invite de commande' pour retourner au mode graphique en tapant la commande EXIT (en mode 'fenêtre' vous pouvez également quitter ce mode en cliquant la case de fermeture).

Quel rapport entre DOS et le mode 'Invite de commande' de Windows ?

Il n'y en a aucun a part le fait que les apparences d'écran et que la syntaxe des commandes de base sont identiques (et aussi que la confusion entre ces deux environnements de travail semble soigneusement entretenue...).

Emploi d'une CLÉ USB sous DOS (mode réel)

Effectuez tout d'abord une recherche sur internet avec les deux mots-clé suivants: "usbaspi.sys" et "di1000dd.sys", vous obtiendrez toute l'information nécessaire. En principe il suffit de vous procurer les deux fichiers 'drivers' en question : usbaspi.sys et di1000dd.sys à implanter dans un répertoire quelconque de votre disque dur, par exemple ici dans 'C:\USB', ensuite de rajouter ces deux directives dans votre fichier CONFIG.SYS:

device=c:\usb\usbaspi.sys /r

device=c:\usb\di1000dd.sys

puis de redémarrer votre PC. Note: vous devriez en général pouvoir utiliser la directive 'devicehigh' au lieu de 'device'.

Le contenu (fichiers, répertoires) de votre clé sera par le DOS aussi assimilé à celui d'un disque dur additionnel et accessible de la même manière par tout logiciel, en particulier par les commandes Dir, Copy, Rename, etc...

Impression sur imprimante USB à partir d'un logiciel DOS fonctionnant sous DOS (mode réel)

Une solution (driver) permettant le fonctionnement des imprimantes non dédiées à Windows connectées par USB directement sous DOS (mode réel) sera bientôt disponible. Voir l'état d'avancement de ce projet

Simplifier l'emploi des logiciels DOS fonctionnant sous WinXP

La solution la plus radicale est de démarrer votre PC en mode DOS 'pur' (encore une fois on dit précisément DOS 'mode réel') à l'aide d'une 'disquette de démarrage' dans le lecteur (ou d'un CD-ROM) comme expliqué précédemment. Cette méthode ne permet malheureusement pas l'accès à un disque dur formaté selon la norme NTFS de plus en plus couramment employée...

Une autre solution permettant l'accès facile au DOS pour faire fonctionner vos logiciels de gestion tout en conservant l'accès à Windows XP même si celui-ci fonctionne sur un disque dur formaté NTFS consiste à mettre en place le 'Multi-Boot' (ou encore le 'Dual-Boot'). Vous devez disposer sur votre disque dur d'une partition primaire formatée selon la norme FAT32 bootable (taille 200 MO par ex.) sur laquelle vous installez Win98 paramétré de manière à ne pas lancer l'environnement graphique (WIN.COM). Une fois ce système activé, au démarrage de votre PC un menu s'affiche immédiatement vous permettant de choisir le système à lancer: Win XP ou DOS. Vous pouvez créer vous-même une telle partition. Toute l'information nécessaire est disponible sur internet.

Si vous tenez néanmoins à rester travailler dans cet environnement vous devez savoir que WinXP, comme tout système d'exploitation (OS2, LINUX, MAC), permet le fonctionnement 'transparent' de la plupart des programmes DOS. Ce système est en effet un standard qui n'est pas prêt de disparaître !

Un 'raccourci' sous forme d'icône présent sur le bureau peut être associé à un logiciel DOS de la même manière et tout aussi aisément qu'à un logiciel 'natif' (voir plus d'infos à ce sujet).

Voici quelques réglages de cet OS à effectuer afin de pouvoir travailler avec le plus d'efficacité possible:

1) Placer le 'raccourci' associé à 'invite de commande' directement sur le bureau. Agir sur les propriétés particulièrement étendues de ce 'raccourci' (dont le nom par défaut est 'CMD.EXE') afin obtenir un affichage type DOS en mode 'texte' plein écran lorsqu'il est activé. Il suffit pour cela d'ajuster la taille de la 'Taille de la mémoire tampon écran' à 80x25 (donc identique à la 'Taille de la fenêtre' (voir l'onglet 'Disposition', par défaut la valeur est 80x300) ensuite il faut indiquer que l'affichage dans ce mode utilise la page de code '437' et non pas '850'. Changer la valeur '850' du registre OEMCP par '437'

2) Placer l'icône 'WORDPAD' traitement de texte simplifié utilisable pour 90% de vos courriers sur le bureau

2) Pour activer vos logiciels DOS préférés vous pouvez soit d'abord passer en mode 'invite de commande' (grâce au raccourci associé désormais placé sur votre bureau) puis taper ensuite les commandes DOS habituelles (a savoir C:<Entrée>CD\MILEC<Entrée>CG<Entrée> s'il s'agit de notre logiciel de comptabilité), soit simplement cliquer sur des raccourcis spécifiques préalablement mis en place pour chacun de ces logiciels.

Il existe quelques logiciels utilitaires intéressant permettant d'améliorer le fonctionnement des logiciel DOS sous Win XP, exemple: TAMEDOS (version d'essai autorisant 30 jours de fonctionnement disponible en téléchargement).

Emploi d'un 'raccourci' et problèmes d'affichage à l'écran sous Windows

Rappelons d'abord que lorsque vous travaillez en mode 'invite de commande' ou avec un logiciel DOS, la combinaison de touches <Alt+Entrée> vous permet de passer d'un affichage 'plein écran' à un affichage 'fenêtre' et réciproquement. On quitte le mode 'invite de commande' plein écran en tapant la commande EXIT (en mode 'fenêtre' vous pouvez également quitter le mode 'invite de commande' en cliquant la case de fermeture).

Pour faciliter le lancement et l'emploi d'un logiciel MILEC nous vous conseillons de mettre en place un raccourci (icône) pointant sur le logiciel concerné (le fichier C:\MILEC\IM.EXE par ex.) et d'ajuster les propriétés associées à ce raccourci de manière à obtenir automatiquement un fonctionnement 'plein écran' et non en mode 'fenêtre' (voir l'onglet 'Écran') et la refermeture automatique de cet écran en fin d'exécution. En mode 'fenêtre', si l'écran apparaît trop petit, vous pouvez adapter la taille des caractères utilisés en cliquant avec le bouton *droit* sur le bandeau gris bordant le haut de la fenêtre puis en optant pour 'propriétés' et l'onglet 'polices' (choisir par ex. police 'TrueType' Lucida console taille 20 ou 24).

Impression sur imprimante USB ou au travers d'un réseau à partir d'un logiciel DOS fonctionnant sous Win98/WinXP

Si votre imprimante est 'dédiée Windows' (GDI)...

C'est généralement le cas avec les modèles d'entrée de gamme destinés au grand-public. Il est alors inutile d'aller plus loin, en effet si votre imprimante ne sait pas reconnaître le moindre 'langage d'impression' (ESC/P, PCL, POSTSCRIPT, etc...) il n'y a pas d'autres solutions que de faire appel à des logiciels particuliers capables de réaliser l'interfaçage. Conçus par des entreprises indépendantes de MicroSoft, ils sont payants. Voici divers sites où sont présentés de tels produits (on peut télécharger des versions d'essai gratuites):

Si votre imprimante accepte un 'langage d'impression' (ESC/P, PCL, POSTSCRIPT, etc...)...

TRÈS IMPORTANT: avant de lire ce qui suit, vous devez savoir qu'il est possible de simuler la mise en réseau d'un PC en réalité isolé, grâce au logiciel 'Microsoft Loopback Adapter'. Pour vérifier rapidement si ce système n'est pas déjà activé sur votre PC lancez le mode 'invite de commande' et tapez la commande: PING LOOPBACK. Si c'est le cas vous déterminerez ainsi le nom de votre PC, l'adresse IP associée et le bon fonctionnement de ce système sera vérifié. Sinon, il faut procéder à la mise en place et à la configuration (attribution d'une adresse IP) de ce système. Pour explications, rechercher sur internet 'installation microsoft loopback adapter'.

Dans chacun des trois cas évoqués ci-dessous, la première opération consiste à installer normalement votre imprimante USB et d'en vérifier le bon fonctionnement avec vos logiciels windows. Ensuite, et selon votre configuration système:

A) PC isolé sous Win98:

B) PC isolé sous WinXP:

B) Si votre PC est connecté en réseau (WinXP/Win98):

Dans les deux cas, attribuez un 'nom de partage' à votre imprimante (voir note de rappel ci-dessous). Nous vous conseillons d'opter pour un nom simple, tout en majuscules, sans espace, de 8 caractères maxi par exemple: USBDJ970.

Note de rappel

A l'aide des commandes Windows, pour connaître le 'Nom de partage' attribué à votre PC: aller dans 'Poste de Travail' puis optez pour 'Afficher les informations Système' et voir l'onglet 'Nom de l'ordinateur'. Pour connaître ou attribuer un 'Nom de partage' à une imprimante connectée au réseau: aller dans 'Panneau de configuration' puis 'Imprimante et télécopieurs', cliquer avec le bouton droit sur l'icône symbolisant l'imprimante concernée puis optez pour 'Partager' dans le sous-menu proposé (ou alors y opter pour 'Propriétés' et voir ensuite l'onglet 'Partage').

Mise en place (éventuellement nécessaire) du Clavier Français ('AZERTY')

Il est parfois nécessaire d'activer le clavier Français pour les logiciels DOS. Pour cela il suffit d'ajouter, à l'aide du 'Bloc Note' (correspond à l'application 'Notepad' située dans répertoire Windows), la ligne suivante tout à la fin du fichier C:\WINDOWS\SYSTEM32\AUTOEXEC.NT:

KB16 FR

Attention!

Fonctionnement des logiciels MILEC avec les versions 64 bits de Vista/Windows 7

Le fonctionnement transparent, comme dans WinXP, des logiciels DOS est impossible de manière directe avec les processeurs 64 bits ! Les seules solutions actuellement disponibles consistent à installer et employer un 'émulateur'. Vous pouvez opter pour la solution officielle et gratuite proposée par MicroSoft: Virtual-PC (solution universelle pour Windows permettant l'émulation des principaux OS du marché) ou opter pour DOSBOX (solution totalement et uniquement dédiée à l'émulation du DOS, également gratuite).Le temps est peut être venu d'envisager sérieusement l'usage de l'excellente alternative à Windows que constitue désormais LINUX (y compris dans ses versions 64 bits): voir MILEC sous LINUX

Création automatique de fichiers PDF à partir des impressions réalisées à l'aide du système MILEC

Le principe est d'opter pour des impressions en POSTSCRIPT dirigées sur le fichier 'LISTING.PS' situé dans le répertoire d'implantation des logiciels MILEC (C:\MILEC en général). Une fois ce fichier 'LISTING.PS' constitué il peut être converti grâce à GHOSTSCRIPT (logiciel disponible gratuitement sur internet, licence GPL) en un fichier PDF qui lui-même peut ensuite être visualisé et même très facilement expédié par mail à l'aide de logiciels également gratuitement disponibles sur internet (AcrobatReader, GSView etc...).

L'ensemble de ce processus peut être simplifié et automatisé à l'aide du fichier de commandes 'PSMail.cmd' à placer dans votre répertoire MILEC contenu dans PSMail.zip. Une fois 'PSMail.cmd' installé, mettre en place un 'raccourci' pointant sur ce fichier ('raccourci' pouvant bien entendu être transféré dans la barre de tâches du bas d'écran). Si vous avez bien auparavant installé GHOSTSCRIPT (voir ci-dessous) en un seul clic souris sur le raccourci, le fichier 'LISTING.PS' créé à l'aide lors d'une impression en mode PostScript effectuée avec votre logiciel MILEC se trouvera converti en PDF, affiché et pourra même être, dans la foulée, expédié par mail.

Installation de GHOSTSCRIPT: le téléchargement de la dernière version de GHOSTSCRIPT est possible à partir de http://www.ghostscript.com/. Lors de la mise en place, validez le répertoire d'installation proposé par défaut (...\Program Files\). Le processus d'installation crée un répertoire "C:\Program Files\gs" (à moins que celui ci ne soit déjà existant) et place à l'intérieur (ou y ajoute) un sous-répertoire spécifique à la version téléchargée ("\gs9.06" par exemple).

Attention! le fichier de commande 'PSMail.cmd' devra être adapté à la version de GhostScript que vous aurez effectivement téléchargé. Il s'agit d'un ficher 'texte' ordinaire facile à modifier avec le 'NotePad' par exemple, la version de GhostScript prévue d'origine est la 9.06 (vous devrez remplacer '9.06' par '9.07' par ex.).

Vous trouverez très facilement sur internet toute information complémentaire concernant l'usage de GhostScript...

Éviter le lancement automatique de WIN95/98 au démarrage du PC

L'environnement d'exploitation WIN95 (ou WIN98) est un logiciel DOS. Ce logiciel, appelé WIN.COM, est placé habituellement dans le répertoire C:\WINDOWS. Lorsque votre PC démarre c'est le DOS (dit 'Version 7') qui est lancé (tout en affichant plein écran un logo en couleur indiquant le chargement de WIN !). Par défaut, le paramétrage du système est tel que le programme WIN.COM est lancé automatiquement. Pour accéder au (vrai) DOS vous devez alors obligatoirement quitter l'environnement WINDOWS en exécutant la commande "Redémarrer en mode MS-DOS".

Il est fort simple d'empêcher ce lancement automatique de Windows après chargement de DOS et d'exécuter WIN.COM de manière 'classique', c'est à dire en tapant la commande 'WIN'.

Avec WIN95/98, la procédure à suivre est la suivante:

a) Vous êtes sous WIN. Lancez la commande "Redémarrer en mode MS-DOS"

b) L'invite DOS réapparue, tapez:

    CD\

c) Tapez la commande permettant de modifier les attributs d'un fichier texte 'caché' dénommé MSDOS.SYS:

    ATTRIB -R -S -H MSDOS.SYS

d) Lancez le logiciel éditeur de texte 'EDIT' utilisé pour modifier très légèrement le contenu de ce fichier MSDOS.SYS

    EDIT MSDOS.SYS

e) Le contenu de MSDOS.SYS est affiché... Corrigez la ligne indiquant 'bootgui=1' en remplaçant simplement le '1' par '0'. Quittez le logiciel EDIT en enregistrant la modification.

c) L'invite du DOS est réapparue. Tapez la commande qui rétablit les attributs d'origine du fichier MSDOS.SYS:

    ATTRIB +R +S +H MSDOS.SYS

d) Éteignez votre PC puis, après quelques secondes, rallumez-le. Au redémarrage votre PC affiche le logo WIN9X mais n'exécute pas WIN.COM. L'INVITE du DOS reste présente à gauche de l'écran, vous êtes sous DOS version 7. Cette invite étant affichée, vous lancez WINDOWS en tapant simplement la commande 'WIN' et pouvez aussi éteindre votre PC sans risque.

Pour obtenir un maximum de mémoire sous DOS

Ci-dessous des exemples de fichiers CONFIG.SYS et AUTOEXEC.BAT permettant de disposer de 621K (soit 636144 Octets) en tant que 'Taille maximale du programme exécutable' sous le DOS de WIN95/98 (avec CDROM, SOURIS, Carte réseau, utilitaire DOSKEY et possibilité d'emploi du programme BACKUP.EXE issu du DOS 5.0).

Vous pouvez vous inspirer de ces exemples pour optimiser votre configuration. Ces deux fichiers doivent se trouver directement au niveau de la racine du disque de démarrage (le disque C en général) et non pas dans un répertoire. Veillez à éviter la moindre faute de syntaxe, vous pouvez utiliser indifféremment les lettres majuscules ou minuscules.

- CONFIG.SYS:

device=C:\windows\himem.sys

device=C:\windows\emm386.exe ram

devicehigh=c:\windows\setver.exe

rem devicehigh=c:\windows\command\display.sys con=(ega,,1)

country=033,850,c:\windows\command\country.sys

devicehigh=c:\cdromdrv\cdmke.sys /d:laser

dos=high,umb

buffershigh=14

fileshigh=20

*** Attention: les deux dernières lignes ci-dessus ('buffershigh' et 'fileshigh') ne sont pas acceptées par les premières versions de WIN95 - laisser alors les directives 'buffers' et 'files' en l'état.

- AUTOEXEC.BAT:

mode con codepage prepare=((850) c:\windows\command\ega.cpi)

mode con codepage select=850

lh keyb fr,,c:\windows\command\keyboard.sys

lh c:\cdromdrv\mscdex /d:laser /m:8

path c:\windows;c:\windows\command;c:\utils;

lh c:\mouse

lh c:\windows\command\doskey

lh c:\tcpip\pcipkt.com 0x60

rem smartdrv /X

Pour augmenter la vitesse des traitements sous DOS (mode réel)

Le lancement du logiciel 'SMARTDRV' effectué avant de lancement de l'exécution du programme de comptabilité, permet de disposer d'un 'cache' disque ce qui augmente fortement la vitesse des traitements comptables (notamment lors des affichages de relevés de compte ou la réorganisation de dossiers volumineux). L'emploi de ce logiciel est cependant DANGEREUX car il peut être source de problèmes graves en cas d'arrêt brutal (panne électrique) de certains traitements, ceci à moins de bien spécifier le paramètre /X lors de l'appel.

Le lancement de SMARTDRV.EXE peut être prévu dans le fichier AUTOEXEC.BAT (enlever le 'rem' de la dernière ligne de l'exemple ci-dessus).

Quelques liens utiles...

Google

Un nombre considérable de sites donnent de très intéressantes explications sur le fonctionnement des PC sous (Free)DOS, en voici quelques uns :

La liste détaillée des Commandes DOS: http://www.rapidoweb.free.fr/msdos.htm ou http://www.alphaquark.com/Informatique/Msdos.htm

LA FOIRE AUX QUESTIONS DU DOS: http://www.chez.com/scudo/Faq/dos/

http://www.4dos.info/index.htm

http://www-4.ibm.com/software/os/dos/psm952sa.html

http://members.aol.com/AXCEL216/mem7.htm

http://www.powerload.fsnet.co.uk/msdos.htm

DOS SOLUTIONS

http://www.opus.co.tt/dave/index.htm

Quelques logiciels fort utiles

Logitech mouse driver Ce driver fonctionne sous DOS avec tout type de souris, pas seulement avec les modèles de marque Logitech.

Recueil d'utilitaires pour DOS (voir en particulier VOLKOV COMMANDER): http://www.uwe-sieber.de/util_e.html

Gestion des noms de fichiers longs (DOSLFN): http://www-user.tu-chemnitz.de/~heha/hs_freeware/doslfn.zip

Éditeur de texte : http://setedit.sf.net

Gestionnaire de fichiers : http://ndn.muxe.com/index.php et GraphicVision (voir le 'File Manager')

Mise en réseau

http://severinterrier.free.fr/Boot/NetBoot.htm : très bonnes explications en français

http://home.nordnet.fr/~jcvandenhekke/infos/disquette_dos.html : pour fonctionnement avec connexion à un serveur NETBEUI (Windows toutes versions)

http://veder.com/nwdsk/ : pour fonctionnement avec connexion à un serveur NETWARE de NOVELL

http://home.arcor.de/michael-vogl/tcpip-fd.htm (mise en réseau sous TCP-IP) explication en allemand

http://lazybrowndog.net/freedos/#L48323  (mise en réseau de FreeDOS sous TCP-IP) explication en anglais

Le Multimédia sous DOS

Le fait de pouvoir dédier un PC au fonctionnement d'une seule application (COMPTA/FACTURATION par ex.) est la caractéristique essentielle du DOS. Elle permet de rendre l'application concernée la plus simple possible à manipuler et de laisser toute la puissance disponible du processeur au service de celle-ci.

Une telle utilisation d'un PC est rigoureusement impossible avec les OS dits 'évolués' tels que WIN ou LINUX.

On peut par exemple et pour s'amuser un peu, facilement vérifier que des PC munis de processeurs considérés comme dépassés permettent en réalité, sous DOS, de faire fonctionner très correctement des logiciels 'Multimédia'.

http://www.multimediaware.com/qv/ (QuickView)

http://mpxplay.cjb.net/

http://www.dosgames.com/ (des centaines de jeux gratuits !)

Accès internet sous DOS

Accès internet, consultation des sites, envoi/réception d'e-mails, tout cela est bien sûr possible :

*** Visitez notre page dédiée à l'emploi de ARACHNE ***

http://www.fdisk.com

NET-TAMER

Des programmes 'freeware' pour DOS

Garbo PC collection

SimTelnet MS_DOS

Programs Index of /glennmcc/download


Retour à la page principale